Tiny House

[00:00:05.440] – Sabine
Bienvenue chez nous, on vit dans ses seize mètres carrés. Ici, on se trouve dans la cuisine et la salle de bain.

[00:00:11.620] – Journaliste
Depuis un an, Sabine et Maxime habitent dans une maison miniature à Woluwe-Saint-Laurent avec leurs enfants. Tiny House de 7 mètres de long sur 2 mètres de large, avec tout le confort adéquat. Problème aucune législation n’existe à Bruxelles concernant l’habitat léger. La Tiny House de Sabine et Maxime est donc pour le moment hors la loi.

[00:00:29.920] – Maxime
Pour le moment, le règlement régional d’urbanisme ne permet pas l’implantation ou la demande de permis pour une teigneuse parce qu’elle ne répond pas aux normes de d’habitabilité de par son mètre carré ou la hauteur sous plafond. C’est notre choix d’habiter dans un plus petit habitat qui nous convient tout à fait tout à fait salubre. Mais aux yeux de la loi, pour le moment, on est considéré comme insalubre. Et donc, ce logement est illégal.

[00:00:51.130] – Journaliste
Trop grand pour être considéré comme une cabane de jardin est trop petit pour un logement. Aucune autorisation n’a pu être délivrée par la commune de Woluwe-Saint-Lambert pour l’installation de la maison.

[00:01:00.880] – Delphine
La législation bruxelloise doit sans doute évoluer pour encadrer ce type d’habitat alternatif, comme l’a fait la Région Wallonne. Mais dans l’attente de cette évolution législative, la commune doit faire respecter la loi et ne peut pas permettre qu’une infraction urbanistique se maintienne au fil des ans.

[00:01:17.860] – Journaliste
Faute de législation. La commune a exigé le retrait de la maison pour le 1er septembre. Suite à cette décision, le couple bruxellois a lancé une pétition il y a une semaine, qui a déjà récolté près de 2.000 signatures.

[00:01:29.110] – Maxime
Ce qu’on voudrait, c’est que les ministres compétents Pascal Smet puissent adapter le règlement régional d’urbanisme pour y inclure les habitats légers. C’est aussi un choix écologique, donc on respecte mieux, on respecte un peu plus l’environnement tout en étant sur ce type d’habitat. Notre impact est moindre et ça nous coûte moins aussi en termes d’électricité, de chauffage, etc.

[00:01:51.060] – Journaliste
Sabine et Maxime espèrent qu’une législation verra bientôt le jour, car ils ne souhaitent tout simplement pas changer de mode de vie.

Post navigation