Journal en francais facile – 10/01/2021

https://www.happyscribe.com/transcriptions/1356125c0676410090f1f381bac33913/edit_v2

 

[00:00:06.770- Anne Verre Daguerre] Vous écoutez Radio France Internationale, il est 21 heures à Paris, 20 heures en temps universel. Anne Verre Daguerre. Bonsoir à tous et bienvenue dans votre journal en français facile, présenté ce soir en compagnie de Sylvie Bérubé, Bonsoir Sylvie. Bonsoir, bonsoir à tous! À la une ce soir, à dix jours de la fin de son mandat, Donald Trump de plus en plus isolé, il pourrait, de demain lundi, être sous le coup d’une deuxième procédure de destitution.

[00:00:35.280- Sylvie Bérubé] Au Royaume-Uni, une situation d’urgence sur le front de Covid, après le maire de Londres, ce sont les services de santé qui tirent la sonnette d’alarme. Les hôpitaux pourraient être bientôt complètement débordés.

[00:00:48.420- Anne Verre Daguerre] Et la réouverture de la frontière entre le Qatar et l’Arabie Saoudite, avec une affluence des voyageurs pour la deuxième journée consécutive.

[00:00:59.850- Voix] Le journal Le Journal en français facile.

[00:01:04.290- Sylvie Bérubé] Aux Etats-Unis, un nouveau compte à rebours. Plus que dix jours avant la fin du mandat de Donald Trump.

[00:01:10.140- Anne Verre Daguerre] L’Amérique semble retenir son souffle alors que le président est tous les jours plus isolé aujourd’hui, l’un de ses plus proches alliés, son vice-président, semble avoir définitivement pris ses distances avec lui. Plusieurs médias ont rapporté que Mike Pence assistera à la cérémonie d’investiture du président élu Joe Biden. Les dirigeants démocrates exhortent le vice-président à déclarer que Donald Trump était inapte à remplir ses fonctions après les violences du 6 janvier dernier au Capitole. En attendant, un autre républicain, l’ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, s’est adressé aux partisans de Donald Trump aujourd’hui. À New York, Loubna Anaky.

[00:01:58.410- Voix off] Installé à son bureau, les drapeaux américain et californien derrière lui, Arnold Schwarzenegger s’exprime durant près de 8 minutes sur une musique patriotique. L’ancien gouverneur républicain n’hésite pas à faire le parallèle entre les violences du Capitole et l’Autriche nazie.

[00:02:15.120- Voix off] J’ai grandi en Autriche et je sais ce que c’était, la Nuit de Cristal, une nuit de terreur et de violence contre les Juifs menés en 1938 par l’équivalent nazi des Proud Boys!

[00:02:27.240- Loubna Anaky] Né, deux ans après la Seconde Guerre mondiale, Arnold Schwarzenegger évoque son enfance et se rappelle les ravages de l’idéologie nazie. Pour lui, la rhétorique utilisée par les groupes d’extrême droite chez certains partisans de Donald Trump repose sur la même mécanique. Tout a commencé par des mensonges de mensonges et de l’intolérance.

[00:02:45.780- Loubna Anaky] Arnold Schwarzenegger a également adressé de vives critiques à Donald Trump. Donald Trump est un dirigeant raté. Il restera dans l’histoire comme le pire président. Il a tenté un coup d’Etat en manipulant les gens avec des mensonges, mais il sera bientôt aussi insignifiant qu’un vieux tweet.

[00:03:06.030- Loubna Anaky] L’ancien gouverneur républicain appelle également les Américains de tous bords politiques à soutenir Joe Biden. Notre démocratie est comme l’acier de cette épée, a-t-il déclaré en brandissant l’épée du film Conan le Barbare. Plus on la bat, plus elle se renforce.

[00:03:22.920- Sylvie Bérubé] Les boîtes noires du Boeing 737, disparu des radars hier au large de l’Indonésie, ont été retrouvées.

[00:03:29.250- Anne Verre Daguerre] Une étape importante pour aider les enquêteurs à déterminer les causes de cet accident. L’appareil s’est abîmé en mer au large de Jakarta, avec 62 personnes à bord. Quelques heures seulement après son décollage, des plongeurs ont repêché des restes humains, des débris et des vêtements en mer de Java.

[00:03:49.230- Sylvie Bérubé] Au Royaume-Uni, le service de santé publique dit être confronté à la plus dangereuse situation qu’il n’ait jamais connue.

[00:03:57.510- Anne Verre Daguerre] En cause, bien sûr, le coronavirus, ou plutôt le nouveau variant du virus, plus contagieux et qui menace de submerger les hôpitaux. Le nombre de cas positifs est de 3 millions de personnes au Royaume-Uni et la pandémie a dépassé hier les 80.000 morts. Les autorités disent être dans une course contre la montre contre le virus et pensent pouvoir vacciner tous les adultes du Royaume-Uni d’ici à l’automne. Nous sommes sur la bonne voie, a estimé ce dimanche le ministre britannique de la Santé.

[00:04:30.840- Anne Verre Daguerre] Le gouvernement britannique, qui, avec l’aide de l’ONU et d’autres Etats, a réalisé une levée de plus de 800 millions d’euros pour venir en aide aux populations les plus vulnérables à la crise sanitaire. Maxence Peigné, à Londres.

[00:04:46.710- Maxence Peigné] L’ensemble de la population adulte aura la possibilité de recevoir le vaccin d’ici à l’automne. C’est la promesse faite par le ministre britannique de la Santé, Mattieu Hancox, ce dimanche. Environ deux millions de personnes ont déjà reçu leur première dose, selon lui, avec une cadence qui atteint désormais 200.000 injections par jour. Parmi les derniers patients en date, on retrouve notamment la reine Elizabeth et le prince Philip, âgé de 94 et 99 ans. Le gouvernement espère ainsi avoir vacciné 14 millions de personnes à risque avant mi-février.

[00:05:15.540- Maxence Peigné] 350 millions de doses ont par ailleurs été commandées aux différents laboratoires, plus qu’il n’en faudrait pour administrer deux injections à chaque Britannique. Mais en attendant, la chaîne d’approvisionnement est sous pression et des médecins se plaignent déjà de retards de livraison. Selon le gouvernement, il s’agit d’un problème d’offre qui affecte le monde entier. Mais certains professionnels de la santé accusent aussi les autorités sanitaires de ralentir le processus. Ce dimanche, le professeur John Bell, immunologiste de l’Université d’Oxford, a affirmé que tous les Britanniques pouvaient en théorie être vaccinés en seulement cinq jours, si l’on supprime les délais créés par l’administration. Maxence Peigné Londres et RFI.

[00:05:47.820- Sylvie Bérubé] La Belgique a dépassé le cap des 20 000 morts dus aux Covid dès le début de la première vague.

[00:05:54.270- Anne Verre Daguerre] Le nombre de morts dus au coronavirus avait atteint des records. Et ce nombre reste très élevé depuis en France, 8 nouveaux départements, essentiellement dans l’ouest du pays, sont désormais sous couvre-feu à partir de 18 heures à Marseille. Sept nouveaux cas liés au variant anglais du coronavirus ont été découverts. La situation virale est inquiétante dans la ville, a affirmé le maire de Marseille aujourd’hui. Le ministre de la Santé, lui, n’exclut pas un troisième confinement s’il y a une flambée de l’épidémie, ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle, a-t-il ajouté.

[00:06:35.660- Anne Verre Daguerre] En Italie, le taux de positivité au virus est monté à 13,3% ce dimanche. Dès demain, plusieurs régions vont passer sous régime de restriction renforcée. Les autorités italiennes renforcent la campagne vaccinale, mais ça ne va pas assez vite, estiment certains élus, comme Luigi Delbono, le maire de Brescia, qui a l’une des villes les plus frappées au printemps dernier. Il appelle à accélérer les préparatifs pour vacciner la population générale.

[00:07:07.760- Luigi Delbono] C’est un défi fondamental. Plus ce sera rapide, plus vite nous pourrons nous libérer de cette maladie qui a profondément marqué notre territoire. Mais n’oublions pas que nous sommes l’une des provinces les plus touchées avec près de 100.000 décès liés au COVED. Et pour la seule ville de Brescia, ce sont 700 morts. Donc, pour nous, le vaccin représente la fin du cauchemar. De toute évidence, ça ne va pas très vite. Il y a une polémique, surtout en Lombardie, parce que nous ne sommes pas prêts pour la vaccination générale de la population, qui devrait normalement commencer au printemps.

[00:07:37.450- Luigi Delbono] En particulier parce que lorsque nous utiliserons les vaccins de Moderna ou Astra-Zeneca, le processus de vaccination sera plus simple et moins centralisé. Dans cette optique, la commune a proposé de fournir des salles, des espaces et des moyens humains comme la police municipale et logistique. Nous sommes entièrement disponibles pour aider les autorités sanitaires à réaliser une vaccination massive. Mais pour l’instant, je constate que la réponse n’est pas satisfaisante.

[00:08:07.100- Anne Verre Daguerre] Le maire de la ville de Brescia, au micro de Juliette Gerbant.

[00:08:11.420- Anne Verre Daguerre] Abdelmadjid Tebboune, le président algérien, a quitté Alger ce dimanche pour l’Allemagne. Il va de nouveau s’y faire soigner des suites de complications liées à sa contamination au Covid-19. Ce retour en Allemagne survient moins de deux semaines après un premier séjour qui l’avait tenu éloigné d’Alger pendant deux mois.

[00:08:32.690- Sylvie Bérubé] Après la réouverture de la frontière entre l’Arabie saoudite et le Qatar. Hier, les Qatariens ont continué d’affluer dans le pays voisin.

[00:08:41.300- Anne Verre Daguerre] L’accord conclu cette semaine entre les acteurs de la crise du Golfe met un terme à trois mois et demi de boycott contre le Qatar. La correspondance à Dubaï de Nicolas Keraudren.

[00:08:50.900- Nicolas Keraudren] Malgré la réouverture, la frontière qui sépare le Qatar de l’Arabie Saoudite est encore calme. Selon l’Agence France-Presse, moins de 200 voitures immatriculées au Qatar sont entrées en Arabie Saoudite depuis hier par le poste frontière de Saloua. Dans le contexte de la Covid-19, des mesures sanitaires strictes ont été mises en place de part et d’autre, en plus d’un test PCR négatif qui doit être présenté.

[00:09:14.660- Nicolas Keraudren] Les voyageurs doivent se soumettre à un nouveau test sur place, puis observer une période d’isolement. Il y a trois ans et demi, la frontière terrestre entre les deux pays avait été fermée dans le cadre des sanctions prises par Riyad et ses alliés contre Doha. La signature d’un accord mardi dernier entre les protagonistes de la crise du Golfe permet donc la reprise progressive des échanges. Dès demain lundi, les compagnies nationales, à savoir Qatar Airways et Saudi Airlines, reprendront les liaisons aériennes entre les deux capitales de ces monarchies du Golfe. Nicolas Kiro, Doubaï et RFI.

[00:09:49.190- Anne Verre Daguerre] C’est la fin de ce journal en français facile. Merci à vous, Sylvie Bérubé. Merci. Il est 21 heures 10 à Paris, sur RFI.