Le décryptage de Hong Kong – 6/06/2020

La question « Hong Kong » ou le décryptage de « Hong Kong »

Actuellement, les journaux ont reportages quotidiens des politiques de Hong Kong et de la Chine. Dans cette note, j’essayerai d’expliquer les origines de la question « Hong Kong »[1].

Avant le dix-huitième siècle, La Chine était un pays riche, célèbre pour la manufacture de produits de qualité. L’entreprise britannique, « Compagnie Britannique des Indes Orientales », avait dominé le sous-continent d’Inde [2]. Elle a présidé à la création des Indes britanniques et du Raj, fondé Hong Kong et Singapour, répandu la culture du thé en Inde et l’usage de l’opium en Chine. Pour la Chine, l’opium était un désastre véritable. Pour les britanniques, l’opium était très rentable. En effet les britanniques ont détruit l’économie chinoise. Il y avait deux guerres entre le Royaume Uni et La Chine [3]. A la fin de la première guerre de l’Opium en 1842, les Britanniques ont exigé l’ile de Hong Kong, comme une colonie et base stratégique orientale. Après la seconde guerre de l’Opium en 1860, ils ont exigé le territoire voisinage de Kowloon. Plus tard, en 1898, ils ont loué Les Territoires Nouvelles au nord de la colonie.

Il n’y avait de la démocratie en Hong Kong pendant la période de la règne Britannique.

Dans notre époque, la Chine s’est éveillée. « Quand la Chine s’éveillera… le monde tremblera » dit Napoléon [4]. Le moment précis était le 27 octobre 1971, la résolution 2758 des Unies Nations ; par la suit, la visite de Richard Nixon à Pékin en 1972 [5]. Depuis 1971, la politique chinoise est de moderniser le pays, pour dominer le monde. La politique occidentale est de profiter des imports de bonne marchée ; une politique de courte-terme sans ambition. En 1997, le gouvernement Britannique a donné ses territoires de Hong Kong et Kowloon aux Chinois ; sinon, conflit ! La Chine gagne. L’Empire se termine. C’était le dernier acte de l’Empire Britannique. Une journée triste.

Donc, pour les hommes politiques à Londres de critiquer les chinois est ridicule. « Il est trop tard de fermer la porte de l’écurie quand le cheval a été volé.”

La plupart de britanniques ne connaissent pas l’histoire de Hong Kong. Ils ne connaissent pas Les Guerres de L’Opium, mais les chinoises les connaissent bien. Le moment de rétribution y’arrive.

[1] Hong Kong
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hong_Kong
[2] Compagnie Britannique des Indes Orientales
https://fr.wikipedia.org/wiki/Compagnie_britannique_des_Indes_orientales
[3] Les Guerres de l’Opium
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_l%27opium
[4] Quand la Chine s’éveillera…
https://fr.wikipedia.org/wiki/Quand_la_Chine_s%27%C3%A9veillera%E2%80%A6_le_monde_tremblera
[5] UN Resolution 2758 (English) https://en.wikipedia.org/wiki/United_Nations_General_Assembly_Resolution_2758#:~:text=The%20resolution%2C%20passed%20on%2025,shek%20from%20the%20United%20Nations.
[6] Why Did the British Give Hong Kong to China? (English)
https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=092pV3OvDwA