Une balade le long du canal

Il y a un an, je me suis ​​promené le long du canal Kennet et Avon de Hungerford à Newbury ; une semaine plus tard, j’ai fait une balade de Hungerford à Crofton Beam Engines.  Les trajets étaient très agréables, reposants, intéressants et gratuits. Un plan a évolué pour parcourir la longueur du canal entre la Tamise à Reading et l’Avon à Bath. La semaine dernière, le projet s’est terminé. [1, 2].

Le canal construit au XVIIIe et au début du XIXe siècle, a une histoire bien documentée.  Le canal relie Londres à Bristol et une fois achevé en 1810, c’était le M4 de son époque. Lorsque la construction du chemin de fer a pris son envol en 1840, une ligne a été construite le long du canal.  Aujourd’hui, les gares le long des 130 kilomètres du canal sont au nombre de 17. Pas mal des gares se trouvent á cote du canal.  Ainsi, traverser le canal petit à petit et des trajets ferroviaires est une option viable.

Mon parcours le long du canal s’est déroulé en neuf étapes et sont indiqués dans le tableau. La plupart des journées commençaient et se terminaient à la gare de Hungerford et impliquaient un trajet vers le canal.  Les opérateurs ferroviaires permettent aux passagers d’emporter un vélo. Une moitié de la longueur du canal fait partie de la piste cyclable nationale numéro 4 et le sentier est bien adaptée aux vélos. Aucune gare à Devizes, donc ma femme y a fait deux voyages, un pour me déposer et un pour me récupérer. [3].

Le long du canal, nombreuses villes intéressantes se trouvent, notamment Bath, Bradford-On-Avon, Devizes, Hungerford, Newbury et Reading.  Ces villes fournissent des services à ceux qui traversent le canal en bateau.  Actuellement tout le trafic sur le canal est dédié au loisir, et les pubs, restaurants et d’autres commerces répondent aux besoins de ceux qui empruntent les bateaux du canal.

En faisant la balade du canal, on a l’impression que le canal est enchâssé dans la campagne et qu’il en est ainsi depuis sa construction il y a 200 ans. Cependant, ce n’est pas le cas. La dernière utilisation commerciale du canal remonte à 1950 et en 1960, il était pratiquement abandonné. Le canal a été restauré par des bénévoles de la Truste de Kennet and Avon Canal, à partir de 1960 et entièrement ouvert à la circulation en 1990.  Depuis la réouverture, le canal a été exploité et entretenu par la Truste, aidée par des subventions de la Loterie Nationale.

Pour ceux qui aiment regarder des documentaires de voyage, les acteurs Timothy West et Prunelle Scales ont réalisé de nombreuses séries d’émissions intitulées « Trajets Magnifiques du Canal » ( “Great Canal Journeys”). La première émission, réalisée en 2014, les mettait en vedette sur le canal Kennet et Avon. Diffusées sur Channel 4, les émissions sont disponibles encore à la demande auprès des services de streaming. Timothy et Prunelle ont participé à la restauration du canal et ont fait partie de la première flottille de barges qui a traversé le canal après sa réouverture. [4].

Pour moi, les quatre meilleurs emplacements le long du canal sont les aqueducs de Dundas et Avoncliff, la station de pompage de Crofton et les écluses à Caen Hill, près de Devizes.  Les deux aqueducs portent le canal sur le fleuve Avon entre Bath et Bradford-On-Avon.  La station de pompage et ses moteurs à vapeur de Crofton pompent de l’eau dans le canal à son sommet. Les moteurs ont été installés en 1810 et fonctionnent encore aujourd’hui.  Les week-ends de vacances en été, les moteurs à vapeur sont mis en marche et pompent de l’eau dans le canal.  Les 29 écluses de Caen Hill près de Devizes soulèvent les bateaux de la vallée de l’Avon à la vallée du Kennet. Sur le côté ouest de la colline, la pente est raide, et sur le côté est, la descente est très progressive jusqu’à la Tamise à Reading. Ces sites sont des exemples très impressionnants d’une excellente ingénierie de l’époque de leur construction. Le fait qu’ils travaillent tous encore aujourd’hui témoigne à la fois de la qualité du travail original et de l’entretien dont ils ont bénéficié pendant plus de 200 ans.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les forces militaires ont armé le canal comme ligne de défense en cas d’invasion de l’Angleterre par le sud.  De nombreux bunkers en béton contenant des canons de campagne ont été construits en 1940 sur la rive nord du canal.  Heureusement, ils n’ont pas vu d’action, mais ils restent comme des rappels silencieux de leur temps. [5].

Marcher le long du canal permet d’apprécier le travail des gens du passé, en particulier ceux qui l’ont construit et ceux qui l’ont restauré.  En utilisant uniquement des pelles et des brouettes, les navigateurs de 1800 ont creusé un canal de 130 kilomètres, ainsi que la construction de 105 écluses, 300 ponts et d’autres infrastructures telles que des quais, des cales sèches, des ateliers.  Plus récemment, des bénévoles ont restauré le canal dans son état d’origine, en utilisant des outils comme ceux de la construction d’origine.

Aujourd’hui, le canal Kennet et Avon est un atout important pour le tourisme en Angleterre. C’est certainement l’une des attractions touristiques les plus importantes de notre région et des visiteurs du monde entier.

Tableau: La route

De Longueur (kilomètres) Gare de chemin de fer
Bath à 17 Oui
Bradford à 18 Oui
Devizes à 20
Pewsey à 20 Oui
Gt Bedwyn à 10 Oui
Hungerford à 15 Oui
Newbury à 20 Oui
Woolhampton à 10 Oui
Theale à 11 Oui
Reading . Oui
[1] https://en.wikipedia.org/wiki/Kennet_and_Avon_Canal

[2] https://www.croftonbeamengines.org/

[3] https://en.wikipedia.org/wiki/National_Cycle_Route_4

[4] https://en.wikipedia.org/wiki/Great_Canal_Journeys

[5] https://pennypost.org.uk/2020/02/the-role-of-pillboxes-along-the-kennet-avon-canal-during-ww2