Une Heure en France – 4/06/2020

https://www.francebleu.fr/emissions/une-heure-en-france-reportages-france-bleu

Denis Faroud

Denis Faroud

https://www.happyscribe.co/transcriptions/57b60eb60b53444ba035c00ba3c61401/edit_v2

[00:00:06.380] Excellent début d’après-midi. Il est 13 heures, à Une Heure en France maintenant. Une Heure en France, Denis Faroud, Frédérique Le Tournier.

[00:00:16.940] – Denis
Bonjour à tous, bienvenue dans Une Heure en France avec des initiatives, le redémarrage de l’activité qui se poursuit et des bouquets de fleurs pour la fête des Mères, dimanche. Les vacances d’été approchent. Ce qui ne veut pas dire que tout le monde va en profiter. Nous recevons ATD Quart Monde, qui fait des propositions au gouvernement pour aider ceux qui en ont besoin.

[00:00:37.490] – Denis
On peut désormais profiter des piscines en zones vertes, mais toutes n’ont pas rouvertes. Nous allons prendre un bain en Bretagne. Une invention nordiste va peut-être faire un tabac, un tunnel désinfectant que l’on emprunte avec son caddie avant de rentrer au supermarché. Et puis, un été en France. Solitaire et solidaire, le violoncelliste Gautier Capuchon va jouer sur les places des villages après l’annulation de ses concerts à travers le monde. Il sera avec nous. Voilà le programme de ce jeudi 4 juin.

[00:01:06.920] – Denis
Avec des fleurs, nous vous offrons des bouquets de fleurs pour dimanche avec Paroles de fleurs et l’interprofession VAL-D’OR. Rendez-vous tout à l’heure au 0 810 055 056 avec Frédéric Le Tournier. On commence avec les infos de la mi-journée. C’est Laura Lavaine. Bonjour Laura.

[00:01:26.140] – Laura
Bonjour à tous !

[00:01:26.840] – Denis
Huit mois après l’incendie de Lubrizol à Rouen, un rapport du Sénat accable l’Etat.

[00:01:31.690] – Laura
Un suivi sanitaire problématique. Moyens insuffisants et pléthore d’angles morts inacceptables. Voilà la conclusion de la commission d’enquête du Sénat concernant Lubrizol.

[00:01:41.440] – Denis/ Laura
Le rapport va même plus loin que ça. Il dénonce tous les manquements de l’Etat dans la prévention de tous les risques industriels en France, à en croire Hervé Maury, le président de cette commission. L’Etat est impuissant, incapable de protéger sa population face aux dangers des sites Seveso.

[00:01:57.280] – Maury
On a mené une enquête auprès de l’ensemble des départements. On ne sait pas ce qu’il y a dans les métaux et parfois les populations qui habitent à quelques centaines de mètres de cette chute. On a aussi observé que sur le site de Lubrizol, un nombre d’ONU en demeure de recommandations formulées l’entreprise et que ces recommandations n’avaient pas été suivies d’effet. Ça montre que le rapport et le suivi des préconisations qu’il exprime dans la ministre de l’Environnement nous a annoncé que les contrôles allaient doubler en tout et pour tout le monde. Ce qui nous explique que les contrôles vont augmenter le nombre d’agents chargés de ces contrôles et que, là encore, on ne voit pas l’effet d’annonce du gouvernement.

[00:02:45.640] – Laura
Hervé Maury, sénateur centriste de l’Eure. Un nouveau suspect identifié dans l’affaire de la petite Maddie, disparue il y a 13 ans au Portugal. Un homme condamné en Allemagne pour agressions sexuelles sur enfant. Selon les enquêteurs, il vivait dans l’Algarve, sur les lieux de la disparition de Maddie au moment des faits.

[00:03:02.460] – Denis/ Laura
Mais on vous parle de cette affaire sur France Bleu.fr. Comment préserver l’emploi ? Difficile question sur laquelle se penche l’Elysée aujourd’hui. Une grande réunion est prévue cet après-midi en présence des partenaires sociaux. La première rencontre physique depuis la fin du confinement. Il s’agira cette fois de trouver de nouvelles pistes concrètes pour affronter cette crise. Nicolas BALUCHE.

[00:03:23.580] – Nicolas
Oui, l’expression, quoi qu’il en coûte, est un peu moins au goût du jour du jour d’après. Mais comment préserver l’emploi et les compétences au moment où s’ouvre une période de licenciements massifs ? Il faut se mobiliser pour la jeunesse, disait avant hier la ministre du Travail. Muriel Pénicaud doit annoncer des mesures en faveur de l’apprentissage aujourd’hui. L’apprentissage. Secteur sinistré. A l’Elysée, cet après-midi, les syndicats viendront avec leur lot de propositions, notamment sur l’activité partielle ou leurs revendications sur l’assurance chômage. Tous demanderont l’abandon de la réforme. Les débats risquent de se focaliser sur de bonnes vieilles recettes. Le gouvernement prendra une baisse du temps de travail et du salaire pour privilégier l’emploi. Ce que les syndicats voient plutôt d’un mauvais œil. Au-delà, ce tour de table doit pouvoir montrer un début de mobilisation générale pour l’emploi et d’élaborer ce qu’on appelle un agenda social.

[00:04:12.060] – Laura/ Denis
Nicolas Baluche. Le gouvernement qui table sur une chute historique du PIB moins 11,4 cette année.

[00:04:18.670] – Laura
Le bilan sanitaire, lui, semble plus encourageant que le bilan économique. Le nombre de malades du Covid en réanimation poursuit sa baisse 43 personnes de moins par rapport à la veille. Ça va mieux. C’est donc le moment ou jamais de se faire entendre pour les soignants. Une journée d’action nationale est prévue le 16 juin. Mais les manifestations locales se poursuivent aujourd’hui à Bobigny et Saint-Denis, en banlieue parisienne, à la Pitié-Salpêtrière et devant l’hôpital Robert-Debré, dans la capitale. C’est le cas aussi à Chalon sur Saône et à Besançon.

[00:04:47.370] – Denis/ Laura
À Besançon, où le centre hospitalier croule sous les dons 500 000 euros de dons depuis le début du confinement. Derrière ce beau cadeau des particuliers, mais surtout la Fondation hospitalière parisienne et le club de foot de Dijon, la cagnotte est toujours en ligne sur FranceBleu.Fr.

[00:05:03.340] – Denis/ Laura
Une question ce midi Laura. A quand le retour à la normale à la SNCF ? La réponse le 24 juin. À partir de cette date, trains du quotidien TGV retrouveront leur trafic d’avant crise. Et précision qui devrait vous intéresser. Il n’y aura pas de répercussion tarifaire sur les clients. C’est ce qu’assure Jean-Baptiste Débarrer, le secrétaire d’Etat chargé des Transports.

[00:05:24.190] – Débarrer
Une politique de reconquête de clients de la SNCF. J’ai eu l’occasion d’en parler hier soir avec Jean-Pierre Farandou, Jean Désormeaux et il annoncera lui-même une opération tarifaire qui vise à proposer plus de 3 millions de billets à moins de 49 euros pour l’été pour la saison d’été. Vous voyez qu’il y a une vraie politique commerciale de reconquête des clients pour le transport cet été. Cela concernera essentiellement les trains à longue distance, donc les TGV, les Intercités pour se déplacer un peu loin.

[00:05:49.990] – Laura
Jean-Baptiste Débarrer, qui confirme ce matin que les autoroutes resteront payantes cet été, contrairement à ce que réclame la présidente de la région Occitanie, Carole DELGA. Pour relancer le tourisme, pas de défilé militaire en grande pompe sur les Champs Elysées pour le 14 juillet.

[00:06:04.420] – Denis/ Laura
Le gouvernement prévoit une cérémonie resserrée place de la Concorde, à Paris. Les festivités maintenues mais adaptées aux circonstances.

[00:06:13.360] – Laura/ Denis
La météo de votre après-midi, beaucoup de pluie un peu partout, à l’exception de la Bretagne et du Parc et d’une partie de la Normandie. Attention aux inondations et aux orages. Les Alpes, Provence, Les Alpes-Maritimes et le Var sont placés en vigilance orange. De quoi faire chuter les températures de 17 degrés à Chartres de Bretagne, nous allons à la piscine de Confinait 14 à Tours, où nous découvrons un tunnel désinfectant avant d’entrer au supermarché 20 degrés à Bordeaux et à Lyon, 19 à Nice. Merci le bel après-midi et les vacances avec ATD Quart Monde dans un instant.

[00:06:47.210] Chantal et Alain ont 70 ans. Ils n’ont pas vu leurs petits-enfants depuis le début du confinement. Ils n’en ont qu’un …